Le projet de classe

Il conviendra de définir avec les élèves un « plan d’action » du projet pédagogique de création d’un film d’animation.

Plan d’actions

Exemple :

Démarche

Faciliter l’écriture du synopsis

Plusieurs types de support peuvent permettre d’aider les élèves à entrer dans la rédaction du synopsis :
 Les cartes mentales, exemple :

 Des fiches permettant aux élèves de « planter » le décor en répondant aux questions Qui ? Quand ? Où ? Quoi ?

JPEG - 74 ko

Élaboration du storyboard (scénarimages)

C’est outil qui :
 Permet de visualiser ses idées,
 Participe à la recherche de l’atmosphère de la scène,
 Détermine le rythme et l’intensité de la scène à travers l’enchaînement des plans,
 Règle les questions de taille de plans et de profondeur de champs,
 Inscrit les décors et les personnages dans le format choisi,
 Aide à visualiser les déplacements de personnages, véhicules, animaux, etc.
 Définit les besoins en matière de décors à construire.

Exemple de storyboard en orientation de type « Paysage » :

https://canope70.canoprof.fr/eleve/1heure1outil_num%C3%A9rique/02_Creer_un_storyboard/res/storyboard.pdf

Exemple de storyboard en orientation de type « Portrait » :

https://canope70.canoprof.fr/eleve/1heure1outil_num%C3%A9rique/02_Creer_un_storyboard/res/Scenarimage.pdf

Rôles des élèves

Dans un tournage sur le plateau il existe différents rôles à tenir :

- le metteur en scène : c’est le chef d’orchestre sur le tournage, il organise les différents rôles et donne les principaux ordres durant le tournage. Il se fie au storyboard pour organiser le tournage.

- le caméraman : c’est lui qui va actionner la caméra, effectuer les cadrages

- les opérateurs plateau : ils vont s’assurer du bon déplacement ou de toute modification d’un éléments de la scène du tournage : ils sont souvent responsable d’un ou deux éléments seulement...
Les ordres de tournage

Pour gérer le tournage il est important de ritualiser les actions. Une séquence d’instructions précise permet à tous de travailler de manière synchro...

Voici un exemple :

Metteur en scène : « Attention Plateau »

Metteur en scène (après avoir vérifier l’obtention effective du silence) : « Photo »

Caméraman (appuie sur le bouton d’enregistrement) : « Photo prise »

Metteur en scène : « Actions »

Les opérateurs peuvent déplacer les éléments pour la photo suivante et revenir à leur place.

Organisation pédagogique de la classe

D’un point de vue organisationnel, il est possible en atelier durant toutes les étapes de production. Chaque séance durerait 45 minutes.

- Atelier 1 : Atelier dirigé consacré aux prises de vue sur les décors. 5 Élèves se relaient pour la prise de vue, ou l’animation.

- Atelier 2 : Atelier en autonomie. 4 élèves s’occupent du générique de fin.

- Atelier 3 : Atelier en autonomie. Préparation des décors du film. 5 Élèves. Chaque décor est pensé collectivement et fait l’objet d’un story-board.

- Atelier 4 : Atelier en autonomie. Confection individuelle de ses personnages. 6 Élèves.

Partager